Décès de Madame Renée Elise, résistante du maquis de Lorris

Famille Elise devant la ferme des Barnabés
Famille Elise devant la ferme des Barnabés

Nous apprenons avec tristesse le décès de Madame Renée Elise, résistante du maquis de Lorris.

Née à Villiers-la-Tour en Belgique le 6 décembre 1925, elle suit ses parents pour s'établir à la ferme des Barnabés à Lorris. Les époux Elise et leurs enfants ont, dès juin 1944, accueilli quelques étudiants parisiens recrutés pour constituer des groupes de résistance en forêt d’Orléans, secteur sous l’autorité du colonel Marc O’Neill. Certains sont intégrés à l’ORA (Organisation de la Résistance Armée), les autres au « Corps Franc Liénart ». Dans la clandestinité, ces jeunes élèves reçoivent une instruction militaire sur les armes et explosifs.

Dès l’arrivée dans le Loiret de ces jeunes « Cyrards », huit d’entre eux sont envoyés vers le maquis de Vitry aux Loges, trois sont affectés au maquis de Chambon la Forêt, les dix autres sont répartis dans les fermes de la région de Lorris (Nogent sur Vernisson, Montereau, Noyers, le Moulinet, Vieilles Maisons et Coudroy).

Ces hommes forment l'embryon de la 1ère compagnie du maquis de Lorris, sous le commandement d’Albin Chalandon (étudiant au concours de l’Inspection des Finances) qui installe alors son PC chez la famille Elise, fermiers au lieu-dit les Barnabés.

Ils organisent la récupération des matériels parachutés, dirigent l’entrainement au maniement des armes (FM, bazooka, STEN…), et enseignent les techniques de sabotage (manipulation des détonateurs, cordons, pétards…) aux volontaires locaux. Ils participent à de nombreuses missions contre l’ennemi. Renée Elise et sa famille ravitaillent les hommes de garde prêt des caches d’armes, se rendent en ville à la place des maquisards et logent les résistants avec courage et dévouement sans jamais tirer profit de leurs actions.

Les funérailles seront célébrées en l'église Saint-Martin de Baileux en Belgique, le samedi 5 novembre 2016 à 10h30.